Osmosis (OSMO) : le DEX multi-chaînes de Cosmos en détail

Osmosis est une blockchain PoS indépendante hébergée dans l’une des « zones » de l’écosystème Cosmos. Il offre son propre DEX basé sur un Automated Market Maker (AMM) qui permet une grande interopérabilité entre les différents projets connectés au protocole Cosmos IBC.

Qu’est-ce que Osmosis ?

Le protocole Osmosis apporte un nouveau modèle de travail Interchain DeFi avec une interopérabilité élevée et des frais de gaz très bas. Les utilisateurs peuvent apporter leur jeton OSMO, ainsi que d’autres crypto-monnaies de différentes chaînes dans les pools de liquidité. Les développeurs peuvent créer leurs propres MSA ou outils en utilisant Osmosis et les intégrer dans l’écosystème Cosmos et le réseau IBC.

Les informations du projet

Le jeton OSMO

Le jeton OSMO joue un rôle fondamental dans le bon fonctionnement du réseau, ses principales utilités sont la fourniture de liquidités pour couvrir les tarifs du gaz et la gouvernance dans le développement du protocole.

Dans le cadre du protocole Osmosis, nous pouvons déléguer nos jetons OSMO aux validateurs pour effectuer le jalonnement et ainsi maintenir la sécurité du réseau, en recevant des récompenses en OSMO comme incitation d’une partie des commissions générées dans le réseau.

Nous pouvons également contribuer nos jetons aux différents pools de liquidité que l’on trouve dans leur DEX pour générer des retours sur les frais de gaz des échanges.

C’est là qu’Osmosis a été un pionnier avec son nouveau modèle de Superfluid Staking, où en plus de recevoir des récompenses pour l’apport de liquidités, nous pouvons également déléguer nos jetons LP pour maintenir la sécurité du réseau et ainsi maximiser nos récompenses.

Le cours du Osmo

Qu’est-ce que le Superfluid Staking ?

Superfluid Staking Osmosis

Osmosis est pour l’instant le seul endroit où l’on peut trouver le concept de Superfluid Staking, mais pour mieux comprendre ses caractéristiques et ses fonctionnalités, il faut d’abord mieux comprendre en quoi consiste la participation de nos tokens au sein du protocole et la fourniture de liquidité.

Comme nous le savons déjà, Osmosis est une blockchain proof-of-stake, son réseau est donc sécurisé par la validation des blocs par les différents validateurs que nous pouvons trouver. Les utilisateurs peuvent apporter leurs jetons OSMO dans les validateurs et recevoir une partie des commissions générées dans le réseau, cette action est connue sous le nom de Staking.

Dans le cas d’OSMO, nous pouvons effectuer le staking avec les validateurs que nous trouverons dans notre porte-monnaie Keplr.

Les bourses centralisées utilisent les carnets d’ordres des teneurs de marché pour effectuer les transactions et faciliter un échange de liquidités entre les utilisateurs avec une offre et une demande.

En revanche, les bourses décentralisées telles qu’Osmosis fonctionnent comme un MSA et demandent aux utilisateurs de fournir des liquidités dans leurs pools afin que les transactions soient possibles avec un impact minimal sur le prix.

Afin de fournir des liquidités dans les pools, les utilisateurs doivent utiliser leurs jetons, généralement à parts égales, pour créer un nouveau jeton synthétique appelé jeton de liquidité (LP), qui doit être ajouté dans les pools de liquidité.

Pools de liquidité Osmosis DEX

Le principal inconvénient de la contribution des jetons d’utilisateur aux validateurs pour le jalonnement était que les utilisateurs bloquaient leurs jetons de liquidité pendant de longues périodes, ce qui pouvait également augmenter le risque d’une perte impermanente (impermanent loss) élevée.

Pour résoudre ce problème, certains projets ont créé des jetons LP synthétiques afin de compléter à parts égales les jetons fournis par les utilisateurs. C’est exactement la même chose lorsque nous fournissons nos jetons dans certains pools de liquidité.

Le Superfluid staking utilise les jetons LP créés par notre apport de liquidité pour sécuriser le réseau en les jalonnant dans les validateurs de notre choix, ce qui rend le réseau plus sûr et permet de le sécuriser avec tous les types de jetons, même ceux provenant de chaînes différentes.

Actuellement, Osmosis n’offre que la possibilité d’un jalonnement superflu avec le pool ATOM/OSMO pour 1, 7 ou 14 jours. Cela augmente nos récompenses en deux parties : les récompenses générées par notre apport en liquidités et les récompenses générées par la garantie de la sécurité du réseau.

Nous pouvons voir comment le pool ATOM/OSMO nous offre un TAEG supplémentaire de +15% si nous apportons nos jetons LP pour valider le réseau. Lorsqu’un utilisateur fournit sa liquidité dans le Pool et décide d’effectuer le Superfluid Staking, 50% de sa liquidité sera fournie en OSMO pour effectuer le staking et valider le réseau, les 75% restants (50% ATOM 25% OSMO) seront bloqués dans le même Pool de liquidité, générant jusqu’à 65% d’APR en même temps que nous garantissons la sécurité du réseau.

Tutoriel : comment faire du superfluid staking

Pour le moment, nous ne pourrons effectuer le superfluid staking qu’avec le pool ATOM/OSMO dans lequel une partie de nos jetons OSMO sera utilisée pour valider le réseau, mais très bientôt les développeurs ajouteront cette option aux différentes paires de crypto-monnaies et il sera possible de garantir la sécurité du réseau avec différents jetons LP.

La possibilité de garantir la sécurité du réseau Osmosis avec des actifs dérivés d’autres blockchains est connue sous le nom de Interfluid Staking, ce nouveau concept apporte une plus grande sécurité au réseau et nous pouvons apprécier le haut niveau d’interopérabilité entre les chaînes que nous apporte Osmosis, sans aucun doute une technologie innovante que de nombreux projets finiront par adapter.

Avant de choisir notre période de désengagement du Pool (1, 7 ou 14 jours), nous pouvons sélectionner l’option d’allouer la moitié des jetons OSMO à l’un des validateurs et commencer à recevoir les récompenses du Pool et à jalonner directement à notre adresse Osmosis sans avoir à réclamer les jetons générés. L’option de jalonnement superflu n’est actuellement disponible que pour les périodes d’exclusion de 14 jours.

Si vous participez déjà au pool ATOM/OSMO sans avoir choisi l’option de jalonnement superfluide, vous devrez attendre que la période de radiation choisie soit écoulée, puis remettre vos liquidités dans le pool avec l’option de superfluid staking. La rentabilité générée par le pool est mise à jour toutes les 24 heures et varie en fonction de la contribution des utilisateurs.

Contrairement aux autres protocoles DeFi que nous pouvons trouver, Osmosis permet l’apport d’un seul des actifs liés, c’est-à-dire que nous ne sommes pas obligés d’apporter les deux jetons du pool dans une proportion de 50/50, nous pouvons apporter de la liquidité uniquement avec le jeton ATOM ou le jeton OSMO, ce qui permet aux utilisateurs d’utiliser plus facilement leurs finances personnelles et de résoudre le problème de la liquidité bloquée.

Si nous voulons participer au superfluid staking Osmosis, nous devons suivre les étapes suivantes :

1 – Envoyer nos ATOM sur le wallet Keplr

wallet Keplr

Avant de commencer, nous devons avoir un portefeuille Keplr comme extension dans notre navigateur et nous allons déposer nos jetons ATOM dans notre adresse. Ce sera le porte-monnaie que nous utiliserons pour la participation et la réception des récompenses.

Vous pouvez télécharger Keplr depuis l’adresse suivante : https://www.keplr.app/

2. Préparer ses liquidités sur le DEX Osmosis

swap token Superfluid Staking Osmosis

Nous allons accéder au Osmosis DEX et connecter notre portefeuille Keplr au DEX et nous pourrons interagir avec le protocole. Osmosis nous donne la possibilité de fournir de la liquidité uniquement avec nos jetons ATOM, mais cette option ne nous permettra pas de participer au jalonnement superfluide, nous devrons donc échanger nos ATOM à parts égales avec OSMO ou uniquement avec le jeton OSMO, dans le menu Commerce. Pour faciliter la division de nos jetons en parts égales, nous pouvons sélectionner le bouton Half et il divisera automatiquement la moitié de nos ATOMs en OSMOS.

3 – Création du LP

Création du LP pour superfluid staking Osmosis

Une fois que les liquidités sont prêtes avec les jetons que nous voulons utiliser, nous devons aller dans le menu Pools et sélectionner le pool ATOM/OSMO. Cliquez sur le bouton Ajouter une liquidité et saisissez la quantité de jetons que vous souhaitez fournir comme liquidité, pas nécessairement la même quantité de jetons mais la même valeur égale. Si nous cochons la case « Actif unique », nous ne pourrons fournir de la liquidité que pour l’un des actifs OSMO ou ATOM. Acceptez et vous aurez ajouté de la liquidité au pool qui sera représenté par un jeton LP appelé GAMM-1.

4 – Stacker ses LP et choisir son validateur de déléguation POS

Validadeur POS Staking Osmosis

Lorsque nous aurons nos jetons LP, nous appuierons sur le bouton Start Earning que nous verrons dans le pool. Ici, nous allons sélectionner les 14 jours de dé liaison et la case à cocher Superfluid Stake et entrer le montant maximum de nos jetons LP nouvellement créés.

Ensuite, nous sélectionnerons le validateur dans lequel nous voulons verser une partie de nos OSMO, au sein du jeton LP, que nous voulons laisser en staking pour garantir la sécurité du réseau.

Enfin, nous aurons terminé le processus et nous commencerons à recevoir les récompenses du pool de liquidité et du jalonnement superfluide directement sur notre adresse de portefeuille Keplr. Nous pourrons voir dans le panneau de contrôle du pool notre participation au jalonnement superfluide ainsi que le total du TAEG que nous allons générer.

Conclusion sur Osmosis

Les rendements générés par les pools sont dynamiques et peuvent varier, l’un des risques que nous pouvons trouver en participant au superfluid staking est la perte impermanente qui peut nous amener à bloquer nos tokens en tant que partie de la liquidité du pool, cela se produit lorsque la valeur des actifs fournis en tant que liquidité est plus faible que si nous avions simplement holder ces actifs en raison du rééquilibrage de nos tokens au sein du pool. Nous pourrions équilibrer ces éventuelles pertes impermanentes avec les retours obtenus par le jalonnement superflu.

Nous devons nous informer et bien connaître le validateur auquel nous participons afin d’éviter les risques éventuels d’un comportement inapproprié ou d’un changement inattendu de la part du validateur, nous devons donc choisir un validateur de confiance ou un validateur que nous connaissons.

Le réseau Osmosis sera bientôt interopérable avec le réseau EVMOS, un projet qui reliera l’écosystème Cosmos à la machine virtuelle Ethereum et permettra la compatibilité native des actifs Ethereum. Il est actuellement en train de confirmer les transactions à introduire dans le réseau Osmosis.

Il ne fait aucun doute que ce nouveau concept qui nous apporte le jalonnement superfluide Osmosis pourrait marquer un avant et un après dans le secteur du DeFi en offrant une plus grande valeur par rapport au jalonnement liquide avec lequel nous sommes tous habitués à travailler. Il serait très probable de voir d’autres projets axés sur la finance décentralisée adopter cette nouvelle technologie dans leurs protocoles.

Pour aller plus loin, découvrez la présentation d’Osmosis en vidéo :

Nit
Nithttps://www.cryptonit.net
Développeur Solidity et passionné de nouvelles technologies et surtout par l'univers de la blockchain et des cryptos depuis 2016, je simplifie et synthétise les nombreuses informations techniques pour vous aider à y voir plus clair et rendre tout cela accessible au plus grand nombre!.

Les derniers articles

Valorisations

bitcoinBitcoin
$ 20,891.001.92%
ethereumEthereum
$ 1,199.012.37%
tetherTether
$ 1.000.03%
usd-coinUSD Coin
$ 1.000.04%
bnbBNB
$ 234.171.52%
binance-usdBinance USD
$ 1.000.06%
xrpXRP
$ 0.3538623.2%
cardanoCardano
$ 0.4871393.06%
solanaSolana
$ 38.395.75%
dogecoinDogecoin
$ 0.0723131.06%

Articles associés